Développement web / Mobile / Nouvelles

L’Art de vivre au quotidien dans les Cantons-de-l’Est!

Mercredi dernier, je participais au Colloque – Art de vivre et Tourisme durable : Vision 2020 organisé par Tourisme Cantons-de-l’Est. Je suis au développement des affaires chez Lubie Vision et j’avoue avoir un petit faible pour ce secteur d’activité qu’est le tourisme et, quand il est associé à la gourmandise, alors là, c’est mon paradis intellectuel. Donc, c’est très motivée que je participais à cet événement où notre cliente, Vicky, du label Créateurs de saveurs Cantons-de-l’Est, faisait une présentation de son projet.

Le rêve d’Alain Larouche, directeur général de Tourisme Cantons-de-l’Est, est que ce concept d’art de vivre, qui est très en vogue en ce moment pour attirer les touristes vers une destination, soit également une attitude, un état d’esprit partagé par tous les citoyens des Cantons-de-l’Est. Pourquoi pas ? Mais l’art de vivre au quotidien, ça représente quoi exactement? C’est un style de vie. C’est de bouger et de prendre de l’air, se gâter et prendre du temps pour soi, c’est innover pour rendre plus prospère nos entreprises, c’est consommer d’une manière responsable. Ce rêve requiert une mobilisation de tous les acteurs sociaux, économiques et environnementaux. Une première graine a été semée. Maintenant, tous et chacun devons mettre la main à pâte.

Chez Lubie, on s’investit corps et âme dans nos projets. Plusieurs de ceux-ci ont tendent à améliorer notre qualité de vie, pensons à L’Estrie t’applaudit, au Centre de mobilité durable de Sherbrooke, au Musée de la nature et des sciences, à Omaterra, Créateurs de Saveurs, Commerce Sherbrooke, Défi Innovation Estrie et Sherbrooke Innopole.

Le projet Mémoire vive est aussi un excellent exemple de projet innovant. Cette application mobile iPad, développée en partenariat avec les Spartes, présente un circuit patrimonial interactif au cœur du centre-ville de Sherbrooke où les 10 fresques murales de la ville s’animent. L’application comprend un système de positionnement par satellite (GPS) qui facilite le repérage des lieux. Ce projet a été initié par le Musée de la nature et des sciences, le Musée d’histoire de Sherbrooke et MURIR. C’est de l’art urbain à son meilleur!

Nous sommes conscients que nous avons une importante responsabilité à diffuser d’une manière efficace et attrayante les messages de nos partenaires pour que ce style de vie, cet art de vivre ne soit pas seulement un rêve mais également une réalité.

En conclusion de ce colloque, M. François Bédard, directeur général du Centre Mondial d’Excellence des destinations touristiques, a débuté son intervention en disant qu’il n’a jamais été aussi fier d’être Estrien. J’avoue sincèrement avoir ressenti la même émotion.
Soyons fiers de notre style de vie estrien! Donnez-nous des exemples d’activités, de projets, de réalisations qui vous viennent en tête et qui pourraient contribuer à l’art de vivre estrien et « cantonnais-de-l’Est »…

Annie