Le monde du web

Publicité trompeuse

« Aucun commerçant, fabricant ou publicitaire ne peut, par quelque moyen que ce soit, faire une représentation fausse ou trompeuse à un consommateur. ».

Voilà ce que dit l’article numéro 219 de la Loi sur la protection du consommateur du Québec. La plupart des commerçants le savent, et si ce n’est pas le cas, les clients leur rappellent généralement promptement.

Enfin, toute entreprise devrait savoir que décevoir ses clients de quelconque façon peut définitivement mettre en péril son avenir corporatif. C’est quand même une évidence ! Il semblerait que ça n’ait pas effleuré l’esprit de deux entreprises :

De la grogne…

Un commerce européen de vente de meubles a manqué de jugement utilisé de façon très maladroite Tweeter en incluant les hashtags les plus consultés dans des twits publicitaires incitant les internautes à s’inscrire dans leur base de données de clients. Il en est résulté une grogne des internautes envers la compagnie pour avoir profité d’événements malheureux pour générer des activités commerciales.

… à la déception

Ce qui nous ramène à une agence de communication montréalaise qui a utilisé des techniques archaïques pour promouvoir le nouveau service Bixi à Montréal. Explication condensée : Ils ont créé un faux blogue où de faux participants parlaient de faux événements. Lorsque découvert, le noyau d’une communauté d’amateurs de vélo (excellents ambassadeurs by the way) participant au blogue s’est trouvé très déçu.

En ce qui a trait à la relation avec le client, les règles d’affaires qui prévalent pour une publicité dans un média traditionnel (Radio, télévision, journaux, etc.) prévalent aussi généralement sur le Web. Il ne faut donc pas penser que le Web est un élément subsistant dans l’Éther et étant soumis à des lois d’affaires floues, différentes et violables.

Vos clients vont sur le Web, ils consultent votre site/blogue/Twitter et adhèrent graduellement, mais sûrement à votre marque. Ils parlent à leur famille, leurs amis et leurs collègues de travail. Il deviennent les ambassadeurs de votre entreprise. Ne les décevez pas. Jouez fair and square. Créez de l’engagement. Utilisez le Web de façon saine L’identification à la marque et le bouche-à-oreille fera le reste du travail pour faire croître votre entreprise.